Univers de la Bible

  • Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille

La Bible Française : une traduction ... mais de quel texte ? - La critique textuelle

Envoyer Imprimer
Index de l'article
La Bible Française : une traduction ... mais de quel texte ?
La critique textuelle
Les textes de base de l'Ancien Testament
Les textes de base pour le Nouveau Testament
Les partisans du texte minoritaire
Les partisans du texte majoritaire
La position de la Société Biblique de Genève
Toutes les pages

La critique textuelle

La critique textuelle ou «basse critique», qui s’attache à la transmission du texte biblique, vise à reconstituer le texte le plus proche possible de l’original en comparant les manuscrits les uns aux autres.
Les spécialistes ne sont pas tous d’accord sur les critères à adopter pour retenir telle leçon plutôt qu’une autre. En effet, il est souvent difficile de déterminer dans quel sens l’erreur s’est produite. Certains privilégient le manuscrit le plus ancien, ou celui dont la copie semble la mieux soignée. D’autres intègrent de façon quasi systématique la lectio difficilior, c’est-à-dire la version la plus difficile du texte, partant du présupposé qu’un copiste aura tendance à vouloir clarifier, simplifier ou harmoniser un texte, plutôt qu’à le compliquer délibérément. Ces différences d’appréciation et de méthode expliquent quelques-unes des différences entre les diverses traductions de la Bible.
Est-il grave d’avoir des textes bibliques différents? En fait, même si nous disposions du manuscrit autographe, original, il serait prétentieux de penser que l’on détient de façon absolument certaine l’interprétation parfaite de ce texte… Quoi qu’il en soit, les propos de Jésus en Matthieu 5.18 autorisent les chrétiens à penser que leur Seigneur n’a pas permis qu’une leçon originale disparaisse de la tradition manuscrite. Il n’a pas permis non plus qu’une doctrine biblique se trouve supprimée ni même remise en cause par les variantes.