Lecture du jour

Imprimer

Jalousie et hostilité de Saül envers David

1 Samuel 18.5-19.24

\r\n
\r\n
\r\n
\r\n
\r\n
\r\n \r\n
\r\n
\r\n
\r\n
\r\n
\r\n
\r\n
\r\n
\r\n

\n5 David partait en campagne et il réussissait partout où l\'envoyait Saül. Celui-ci le mit à la tête des hommes de guerre, et il plaisait à tout le peuple, même aux serviteurs de Saül. \n\n6 Alors qu\'ils revenaient de guerre, après que David eut tué le Philistin, les femmes sortirent de toutes les villes d\'Israël à la rencontre du roi Saül. Elles chantaient et dansaient au son des tambourins et des triangles, et elles poussaient des cris de joie.
\n\n7 Les femmes qui chantaient se répondaient les unes aux autres en disant: «Saül a frappé ses 1000, et David ses 10\'000.» \n\n8 Saül fut très irrité, il prit très mal la situation. Il dit: «On en donne 10\'000 à David, et c\'est à moi que l\'on donne les 1000! Il ne lui manque plus que la royauté!»
\n\n9 Saül regarda David avec malveillance à partir de ce jour et par la suite. \n\n10 Le lendemain, le mauvais esprit envoyé par Dieu vint sur Saül, qui eut des accès de délire au milieu de sa maison. David jouait comme les autres jours et Saül avait sa lance à la main.
\n\n11 Saül leva sa lance en se disant: «Je vais clouer David contre la paroi.» Mais David l\'évita par deux fois. \n\n12 Saül éprouvait de la peur vis-à-vis de David, parce que l\'Eternel était avec David alors qu\'il s\'était retiré de lui.
\n\n13 Il l\'éloigna de lui et l\'établit chef de mille hommes. David partait en campagne et en revenait à la tête du peuple.
\n\n14 Il réussissait dans toutes ses entreprises et l\'Eternel était avec lui.
\n\n15 Voyant qu\'il réussissait toujours, Saül avait peur de lui. \n\n16 En revanche, tout Israël et tout Juda aimaient David, parce qu\'il partait en campagne et en revenait à leur tête. \n\n17 Saül dit à David: «Je vais te donner en mariage ma fille aînée Mérab. Seulement, sers-moi comme un vaillant homme et mène les guerres de l\'Eternel.» Il se disait: «Je ne veux pas porter la main contre lui. Que ce soient les Philistins qui le fassent!»
\n\n18 David répondit à Saül: «Qui suis-je, qu\'est-ce que ma vie et qu\'est-ce que le clan de mon père en Israël, pour que je devienne le gendre du roi?» \n\n19 Lorsque le moment où Mérab, la fille de Saül, devait être donnée en mariage à David arriva, elle fut donnée à Adriel, de Mehola. \n\n20 Mical, la fille de Saül, tomba amoureuse de David. On en informa Saül et cela lui plut.
\n\n21 Il se disait: «Je la lui donnerai en mariage. Ainsi, elle représentera un piège pour lui et il tombera sous les coups des Philistins.» Saül dit une nouvelle fois à David: «Aujourd\'hui tu vas devenir mon gendre.»
\n\n22 Saül donna l\'ordre suivant à ses serviteurs: «Parlez en secret à David et dites-lui: \'Le roi a de l\'affection pour toi et tous ses serviteurs t\'aiment. Deviens maintenant son gendre!\'»
\n\n23 Les serviteurs de Saül répétèrent ces paroles à David et il répondit: «Croyez-vous qu\'il soit facile de devenir le gendre du roi? Je ne suis qu\'un homme pauvre, sans importance.»
\n\n24 Les serviteurs de Saül lui rapportèrent ce qu\'avait répondu David. \n\n25 Saül dit: «Voici comment vous parlerez à David: \'Le roi ne réclame aucune dot. Toutefois, il désire 100 prépuces de Philistins pour être vengé de ses ennemis.\'» Saül avait le projet de faire tomber David entre les mains des Philistins. \n\n26 Les serviteurs de Saül rapportèrent ces paroles à David, et ce dernier accepta les conditions qui lui étaient posées pour devenir le gendre du roi. Avant le délai fixé,
\n\n27 David se leva, partit avec ses hommes et tua 200 Philistins. Il rapporta leurs prépuces et les livra tous au roi afin de devenir son gendre. Alors Saül lui donna sa fille Mical pour femme.
\n\n28 Saül vit et comprit que l\'Eternel était avec David. Quant à sa fille Mical, elle aimait David.
\n\n29 Saül eut de plus en plus peur de David et il fut toute sa vie son ennemi.
\n\n30 Chaque fois que les princes des Philistins partaient au combat, David avait plus de succès que tous les serviteurs de Saül, et son nom devint très célèbre.
\n
19 Saül parla à son fils Jonathan et à tous ses serviteurs de faire mourir David. Mais Jonathan, fils de Saül, avait une grande affection pour David.
\n\n2 Il l\'en informa en lui disant: «Mon père Saül cherche à te faire mourir. Tiens-toi donc sur tes gardes demain matin, reste à l\'écart et cache-toi.
\n\n3 Quant à moi, je sortirai et je me tiendrai aux côtés de mon père dans le champ où tu te trouveras. Je lui parlerai de toi. Je verrai alors ce qu\'il dira et je te le rapporterai.» \n\n4 Jonathan parla en bien de David à son père Saül. Il dit: «Que le roi ne commette pas de péché envers son serviteur David, car il n\'en a pas commis envers toi. Au contraire, il a agi pour ton bien:
\n\n5 il a risqué sa vie, il a tué le Philistin, et l\'Eternel a accompli une grande délivrance pour tout Israël. Tu as vu cela et tu t\'en es réjoui. Pourquoi pécherais-tu contre le sang innocent et ferais-tu mourir David sans raison?»
\n\n6 Saül écouta Jonathan et jura: «L\'Eternel est vivant! David ne mourra pas.»
\n\n7 Jonathan appela David et lui rapporta toutes ces paroles, puis il le conduisit chez Saül, et David fut à son service comme auparavant.
\n\n8 La guerre continuait. David marcha contre les Philistins et se battit contre eux. Il leur infligea une grande défaite et ils prirent la fuite devant lui.
\n\n9 Alors le mauvais esprit envoyé par l\'Eternel fut sur Saül. Celui-ci était assis dans sa maison, sa lance à la main.
\n\n10 David jouait. Saül voulut le clouer avec sa lance contre la paroi, mais David l\'évita et la lance s\'enfonça dans la paroi. David prit la fuite et s\'échappa pendant la nuit.
\n\n11 Saül envoya des hommes à la maison de David pour le surveiller et le faire mourir au matin. Mais Mical, la femme de David, l\'en informa en lui disant: «Si tu ne te sauves pas cette nuit, demain tu es un homme mort.» \n\n12 Elle le fit descendre par la fenêtre, et David s\'en alla et prit la fuite. C\'est ainsi qu\'il s\'échappa. \n\n13 Ensuite Mical prit le théraphim et le plaça dans le lit. Elle mit une peau de chèvre à la tête du lit et elle enveloppa le théraphim d\'une couverture.
\n\n14 Lorsque Saül envoya des hommes arrêter David, elle dit: «Il est malade.»
\n\n15 Saül les renvoya pour qu\'ils le voient en disant: «Apportez-le-moi dans son lit, afin que je le fasse mourir.» \n\n16 Ces envoyés revinrent et constatèrent que c\'était le théraphim qui était dans le lit, avec une peau de chèvre à l\'endroit de la tête.
\n\n17 Saül dit à Mical: «Pourquoi m\'as-tu ainsi trompé et as-tu laissé partir mon ennemi? Voilà qu\'il s\'est échappé!» Mical répondit à Saül: «Il m\'a dit: \'Laisse-moi partir ou je te tue!\'» \n\n18 C\'est ainsi que David prit la fuite et put s\'échapper. Il se rendit vers Samuel à Rama et lui raconta tout ce que Saül lui avait fait. Puis il alla avec Samuel habiter à Najoth. \n\n19 On le rapporta à Saül en disant: «David se trouve à Najoth, près de Rama.» \n\n20 Saül envoya des hommes arrêter David. Ils virent une assemblée de prophètes en train de prophétiser, avec Samuel à leur tête. L\'Esprit de Dieu reposa sur les envoyés de Saül et ils se mirent eux aussi à prophétiser.
\n\n21 On le rapporta à Saül, qui envoya d\'autres hommes, et eux aussi se mirent à prophétiser. Il en envoya encore, pour la troisième fois, et ils se mirent également à prophétiser.
\n\n22 Alors Saül se rendit lui-même à Rama. Arrivé à la grande citerne qui se trouve à Sécou, il demanda: «Où sont Samuel et David?» On lui répondit: «Ils sont à Najoth, près de Rama.»
\n\n23 Il prit alors la direction de Najoth, près de Rama. L\'Esprit de Dieu reposa aussi sur lui et Saül continua son chemin en prophétisant jusqu\'à son arrivée à Najoth, près de Rama.
\n\n24 Il retira ses vêtements et prophétisa aussi devant Samuel. Il se jeta nu par terre et resta ainsi tout ce jour-là et toute la nuit. Voilà pourquoi l\'on dit: «Saül est-il aussi parmi les prophètes?»
\n