Univers de la Bible

  • Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille
Home forum L´univers de la Bible Accueil Quelle attitude prendre face aux athées ?
Bienvenue, Invité
Nom d'utilisateur: Mot de passe: Se souvenir de moi
  • Page:
  • 1

SUJET: Quelle attitude prendre face aux athées ?

Quelle attitude prendre face aux athées ? il y a 4 ans 7 mois #1912

  • Habakuk
  • Portrait de Habakuk
  • Hors ligne
  • Fresh Boarder
  • Messages: 7
  • Remerciements reçus 1
Dans notre société moderne, dans le cadre de nos vies professionnelles, nous participons souvent à des réunions, des dîners, des soirées récréatives diverses ; il est évidemment préférable de s'y comporter de manière empathique ... et même sympathique.

Les sujets de conversations seront divers : le travail, les loisirs, les vacances, la famille et les enfants, le sport, la musique, etc ...

Mais parfois, l'alcool aidant, certains se risquent à des plaisanteries licencieuses, souvent de très mauvais goût ; souvent aussi une majorité s'esclaffe (ou feint de rire) ! ... Ce n'est pas facile de lancer, dans ces moments, des regards réprobateurs !

Pire encore, on doit subir des blagues obscènes à propos de Dieu, du Christ, de la Vierge Marie , ... et plus fréquemment encore des horreurs à propos des prêtres, des moines, ... et évidemment le Pape.

Que faire ? ... Quelle attitude prendre dans pareilles circonstances ?

Le dilemme est cruel : doit-on laisser dire, doit-on feindre de rire ?
Doit-on tenter de mettre bon ordre à tout ce déferlement immonde ?

Serait-ce courageux, téméraire, ou franchement inconscient de vouloir intervenir ?
Apparaître comme un donneur de leçons dans le monde de l'entreprise peut être très nuisible à une carrière !
L'administrateur à désactivé l'accès en écriture pour le public.
Cet utilisateur a été remercié pour son message par: DanielGarneau

Quelle attitude prendre face aux athées ? il y a 4 ans 7 mois #1913

  • DanielGarneau
  • Portrait de DanielGarneau
  • Hors ligne
  • Moderator
  • Messages: 165
  • Remerciements reçus 73
Bonjour Habakuk,

Il n'existe pas de réponse universelle applicable à toutes les personnes et à toutes les situations pour répondre aux questions que tu soulèves. Beaucoup dépend de la maturité spirituelle et des aptitudes sociales de chacun d'entre nous. Pour ma part, je n'ai jamais été très à l'aise de rester dans une activité sociale lorsque les gens ne sont plus en mesure de parler raisonnablement à cause de l'alcool, ni lorsque le ton est grivois ou irrespectueux.

J'ai aussi appris l'importance de distinguer entre les situations où je peux intervenir et celles où il ne sert à rien de le faire. Règle générale, les gens sont plus ouverts à parler de sujets sérieux lorsqu'ils sont seuls avec nous. Devant un groupe, les gens diront n'importe quoi qui leur paraît acceptable.

Quant aux blagues obscènes, je ne fais pas semblant de trouver drôle ce que je trouve très malheureux, mais je n'interviens pas non plus à moins que j'estime important ou utile de le faire, et en tenant compte du contexte dans lequel je me trouve.

Partout où je me trouve, j'estime être un témoin (Actes 1.8) et un ambassadeur (2 Corinthiens 5.20) de Jésus Christ. La question n'est donc pas tant de sauver l'honneur de Dieu à chaque fois que quelque chose de désobligeant est dit à son sujet ou au sujet des siens, mais plutôt de se demander en quoi ma manière d'être et de parler contribue ou non à encourager les gens vers la foi en Dieu plutôt qu'à les décourager.

J'estime qu'il est incontournable pour un témoin et un ambassadeur d'être bien préparé pour rendre son témoignage et pour exercer ses fonctions. Cette préparation consiste à bien connaître les Écritures. Quelle que soit la confession religieuse que nous chérissons le plus, il importe de développer et d'entretenir un rapport continuel aux textes de la Parole de Dieu afin de bien contextualiser ce que l'on croit savoir à propos de la foi chrétienne.
Daniel Garneau
Modérateur pour l'Évangile,
Veuillez tenir compte du Guide de modération.
Dernière édition: il y a 4 ans 7 mois par DanielGarneau.
L'administrateur à désactivé l'accès en écriture pour le public.

Quelle attitude prendre face aux athées ? il y a 4 ans 7 mois #1915

  • Olivier2
  • Portrait de Olivier2
  • Hors ligne
  • Fresh Boarder
  • Messages: 14
  • Remerciements reçus 14
Bonjour à tous,

Je partage de tout coeur le point de vue de Daniel sur ce problème qui peut paraître très gênant en effet.

Comme tu l'as dit, parfois le silence est préférable à des paroles qui pourraient tomber comme des perles qu'on donnerait à des cochons, pour reprendre l'illustration de Jésus-Christ en Matthieu 7: 6 "Ne donnez pas les choses saintes aux chiens et ne jetez pas vos perles devant les porcs, de peur qu'ils ne les piétinent et qu'ils ne se retournent pour vous déchirer." Il se pourrait que les mêmes paroles dites à un autre moment, dans un autre endroit, ou seul à seul auraient un effet complètement différent et positif.
En général quand les gens sont en société, l'effet "groupe" fait qu'ils ne montrent pas le fond de leur pensée et sûrement pas leurs croyances si celles-ci ne sont pas des plus populaires (comme c'est le cas à notre époque malheureusement). De plus, l'alcool a un effet euphorisant qui pousse à la dérision les sujets les plus sérieux. Donc, je ne pense pas que ce soit le meilleur moment pour parler de Dieu et de la religion en général.

Ceci dit, il nous faut, même si l'on veut paraître sympathique, rester fidèle à soi-même et à ses idées, en ne riant pas bêtement aux blagues qui ne nous font pas rire. En restant soi-même, sans chercher à imposer sa façon de voir aux autres, nous nous attirerons le respect.

Le témoignage chrétien, se fait par les belles paroles que nous prononçons, mais aussi par notre attitude, notre conduite, notre comportement, notre moralité.

Personnellement, je ne m’appesantis pas sur ce que disent les uns et les autres car souvent les idées ne font que passer dans l'esprit des gens et ils les oublient aussitôt. Et, si je vois que cela dégénère un peu trop, j'écourte ma soirée poliment... ;)

Amicalement

Olivier
La Bible en toute sincérité - bible-discussion.forumactif.com/
L'administrateur à désactivé l'accès en écriture pour le public.
Cet utilisateur a été remercié pour son message par: DanielGarneau

Quelle attitude prendre face aux athées ? il y a 4 ans 2 mois #2120

  • DanielGarneau
  • Portrait de DanielGarneau
  • Hors ligne
  • Moderator
  • Messages: 165
  • Remerciements reçus 73
Olivier2 écrit:
Bonjour à tous,

Je partage de tout coeur le point de vue de Daniel sur ce problème qui peut paraître très gênant en effet.

Comme tu l'as dit, parfois le silence est préférable à des paroles qui pourraient tomber comme des perles qu'on donnerait à des cochons, pour reprendre l'illustration de Jésus-Christ en Matthieu 7: 6 "Ne donnez pas les choses saintes aux chiens et ne jetez pas vos perles devant les porcs, de peur qu'ils ne les piétinent et qu'ils ne se retournent pour vous déchirer." Il se pourrait que les mêmes paroles dites à un autre moment, dans un autre endroit, ou seul à seul auraient un effet complètement différent et positif.
En général quand les gens sont en société, l'effet "groupe" fait qu'ils ne montrent pas le fond de leur pensée et sûrement pas leurs croyances si celles-ci ne sont pas des plus populaires (comme c'est le cas à notre époque malheureusement). De plus, l'alcool a un effet euphorisant qui pousse à la dérision les sujets les plus sérieux. Donc, je ne pense pas que ce soit le meilleur moment pour parler de Dieu et de la religion en général.

Ceci dit, il nous faut, même si l'on veut paraître sympathique, rester fidèle à soi-même et à ses idées, en ne riant pas bêtement aux blagues qui ne nous font pas rire. En restant soi-même, sans chercher à imposer sa façon de voir aux autres, nous nous attirerons le respect.

Le témoignage chrétien, se fait par les belles paroles que nous prononçons, mais aussi par notre attitude, notre conduite, notre comportement, notre moralité.

Personnellement, je ne m’appesantis pas sur ce que disent les uns et les autres car souvent les idées ne font que passer dans l'esprit des gens et ils les oublient aussitôt. Et, si je vois que cela dégénère un peu trop, j'écourte ma soirée poliment... ;)

Amicalement

Olivier

Merci Olivier2,

Quelqu'un d'autre aimerait-il nous partager quelles sont ses lignes directrices pour faire face à ce genre de situation ? L'article d'ouverture parle d'athées, mais en fait il y a bien des gens qui ne se définissent pas nécessairement athées et dont les attitudes peuvent nous mettre mal à l'aise. Comment composez-vous avec de telles situations ?
Daniel Garneau
Modérateur pour l'Évangile,
Veuillez tenir compte du Guide de modération.
L'administrateur à désactivé l'accès en écriture pour le public.
  • Page:
  • 1
Temps de génération de la page: 0.041 secondes