Univers de la Bible

  • Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille
Home forum L´univers de la Bible Accueil Dans nos prières, peut-on utiliser le tutoiement ?
Bienvenue, Invité
Nom d'utilisateur: Mot de passe: Se souvenir de moi
  • Page:
  • 1

SUJET: Dans nos prières, peut-on utiliser le tutoiement ?

Dans nos prières, peut-on utiliser le tutoiement ? il y a 3 ans 11 mois #2157

  • Habakuk
  • Portrait de Habakuk
  • Hors ligne
  • Fresh Boarder
  • Messages: 7
  • Remerciements reçus 1
Dans le "Notre Père" et le "Je vous salue Marie" , nous utilisons le vouvoiement.
Est-ce absolument nécessaire ?
Et "quid" pour les prières à la Vierge Marie au outres saintes et saints ?
L'administrateur à désactivé l'accès en écriture pour le public.

Dans nos prières, peut-on utiliser le tutoiement ? il y a 3 ans 11 mois #2158

  • DanielGarneau
  • Portrait de DanielGarneau
  • Hors ligne
  • Moderator
  • Messages: 165
  • Remerciements reçus 73
Bonjour Habakuk,

Merci d'avoir posé cette question. Je tenterai d'y répondre le mieux possible, tout en demandant au Seigneur qu'il nous assiste tous les deux, moi en écrivant, vous en lisant.

Dans la Bible publiée par les moines de Maredsous en 1950 et 1951, le vouvoiement est utilisé pour le notre Père en Matthieu 6.9-15, par contre, dans la Bible de Jérusalem, dont j'ai un exemplaire publié en 1973, le tutoiement est utilisé pour le même passage biblique. Ces deux traductions de la Bible jouissent d'un imprimatur catholique romain.

Quelle traduction de la Bible lisez-vous ? Je vous invite à lire le passage où Jésus enseigne à ses disciples comment prier et à être attentif au contexte tout entier de ce passage. Il contient de précieuses leçons concernant la manière de s'approcher de Dieu et l'attitude à adopter en général pour tout ce qui a trait à notre relation avec Lui.

Le contexte immédiat de l'enseignement de Jésus sur la prière invite à éviter de prier pour recevoir le respect ou l'honneur de la part des autres humains (Mt 6.5ss). C'était l'un des pièges dans lequel étaient tombées les leaders religieux à l'époque de Jésus. Dans ce même segment, de Matthieu 6.5 à Matthieu 6.15, Jésus enseigne aussi contre le piège de prier en croyant que la multiplication des paroles agissaient comme une sorte de formule magique pour attirer les bonnes grâces des dieux. Ceux qui à l'époque de Jésus n'appartenaient pas au peuple Juif priaient de cette manière (Matthieu 6.7-8). Certaines traductions les appelle des païens. Ce n'est pas ainsi qu'il faut prier Dieu, mais il importe de s'approcher de Dieu d'une manière personnelle, comme d'un Père qui nous aime et prend soin de nous.

Dans certaines familles, selon les lieux et les époques, l'on nous apprenait à vouvoyer nos pères terrestres. C'était là une marque de respect. Dans de telles cultures, s'adresser à Dieu avec un vouvoiement de déférence pouvait s'avérer la seule option envisageable aux jeunes comme aux moins jeunes, Dieu étant tellement plus grand que nous. Aujourd'hui dans nos cultures nord occidentales et dans les groupes culturels de langue française l'on a plutôt tendance à tutoyer nos autorités parentales.

Il n'y a donc pas, à mon avis, d'obligation ni en un sens ni en l'autre en faveur ou contre le vouvoiement ou le tutoiement. Par contre, en dehors de cette contrainte culturelle, l'on aura une impression de plus grande proximité avec Dieu si l'on s'approche de Lui sur la base d'un tutoiement respectueux. La question primordiale est dans l'attitude de cœur sous-jacente, non dans les mots utilisés.

L'enseignement de Jésus sur la prière en Matthieu 6.5-15 auquel je viens de me référer s'inscrit dans ce que l'on appelle le sermon sur la montagne (Mt 5.1 à Mt 7.29). Les tout premiers mots de Jésus dans ce long sermon signifient plus ou moins ceci : heureux ceux qui viennent à Dieu avec une attitude de mendiant, c'est-à-dire, heureux ceux qui savent qu'ils sont tellement démunis au plan spirituel - au plan de leur esprit, au plan de leur cœur, au plan de leur âme - qu'ils sont comme des nécessiteux réduits à quêter. Telle est l'attitude qui doit caractériser la vie de ceux qui cherchent à plaire à Dieu, de ceux lui appartiennent ou qui veulent lui appartenir, de ceux qui prennent plaisir en ses voies.

Le plus difficile pour nous est parfois de laisser tomber des croyances qui nous sont chères et à les remplacer par la vérité de Dieu telle que transmise dans Sa Parole. Cela est vrai, peu importe le groupe religieux auquel nous appartenons. Cela me conduit à vous dire que j'ai débuté ma vie en priant tantôt le Noter Père, tantôt le Je vous salue Marie. Puis, lorsque j'étais encore un jeune homme, je me suis mis à lire la Bible d'un couvercle à l'autre et avec beaucoup d'intensité. Cet exercice a changé ma façon de prier.

Êtes-vous personnellement engagé dans une discipline personnelle de lecture biblique quotidienne ? Il se peut que ce soit le cas, mais peut-être pas. D'une façon ou d'une autre, je vous inviterais à vous tourner vers Dieu Lui-même, dans la prière, et à vous fier aux textes de Sa Parole pour apprendre comment et qui prier.

L'un des passages qui m'a personnellement convaincu de ne plus avoir recours à la prière à Marie ou aux personnes reconnues comme saintes par l'Église catholique romaine est celui où l'apôtre Paul dit à Timothée ceci : «Il y a un seul Dieu et il y a aussi un seul médiateur entre Dieu et les hommes: un homme, Jésus-Christ» (1 Timothée 2.5)
Daniel Garneau
Modérateur pour l'Évangile,
Veuillez tenir compte du Guide de modération.
Dernière édition: il y a 3 ans 11 mois par DanielGarneau.
L'administrateur à désactivé l'accès en écriture pour le public.
Cet utilisateur a été remercié pour son message par: Broussau

Dans nos prières, peut-on utiliser le tutoiement ? il y a 3 ans 11 mois #2162

  • Broussau
  • Portrait de Broussau
  • Hors ligne
  • Senior Boarder
  • Chrétien évangélique
  • Messages: 71
  • Remerciements reçus 38
Bonjour , de deux choses l'une : Dans la Lous Segond 1910 , celle dont je me sers en général et pratiquement toujours , dans la priere du ' Notre Père ' , le vouvoiement n'est pas utilisé , et deuxiemement , la priere à Marie la mère terrestre de Jésus , ne doit pas être récité ni être prié .. Il n'y a que le catholicisme qui exige cela , et l'on sait que le catholicisme n'est pas une religion agréé de l'Éternel . D'un, leurs hérésies mensongères et leur faux dogmes. Désolé de ma franchise . Je haïs et déteste le mensonge avéré... deux, leurs idoles !! ( statues ) . Pourtant, ils sont sensé le savoir , ils doivent avoir lu l'un des 10 commandement qui stipule de ne pas se faire d'images taillées , elles ont des yeux, mais ne voient pas , des oreilles, mais n,entendent pas .. Et Dieu a dit que ceux qui les fabriquent , deviendront comme elles .. C'est à méditer ..

Mais pour en revenir à notre sujet , Oui on peut utiliser le ' tutoiement ' .. Moïse tutoyait Dieu ,même Jésus tutoyait aussi son père . Par contre, il faut être logique en étant respectueux .
Psaumes 23 .
L'administrateur à désactivé l'accès en écriture pour le public.
  • Page:
  • 1
Temps de génération de la page: 0.049 secondes