Univers de la Bible

  • Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille
Home La Segond 21 Le coin du traducteur Des hommes et/ou des femmes

Des hommes et/ou des femmes

Envoyer Imprimer
Le français est une belle langue, riche de dizaines de milliers de mots, et pourtant, il peine parfois à rendre toutes les subtilités du texte biblique. Les conséquences peuvent en être malheureuses, surtout lorsqu’on bâtit des doctrines ou des enseignements en se basant uniquement sur une traduction existante, sans vérifier ce que dit l’original. La Segond 21 a donc cherché à préciser le sens des termes lorsque c’était possible.

Un des cas qui se présentent est celui du mot «homme». En français, il peut désigner un être humain au sens large (homme ou femme) ou un être humain de sexe masculin exclusivement. Le contexte permet généralement de déterminer le sens, mais parfois la confusion subsiste. En grec, le problème ne se pose pas, puisque le mot anthrôpos désigne l’être humain (comme dans «philanthropie») et qu’un autre mot, anêr (dont le génitif andros figure dans le mot «androgyne»), désigne le mâle, voire le mari.

Si vous ouvrez la Nouvel le Edition de Genève 1979, vous lirez en 2 Timothée 2.2:
Et ce que tu as entendu de moi en présence de beaucoup de témoins, confie-le à des hommes fidèles, qui soient capables de l’enseigner à d’autres.
Ouvrez maintenant la Segond 21:
Ce que tu as entendu de moi en présence de nombreux témoins, confie-le à des personnes fidèles qui soient capables de l’enseigner aussi à d’autres.

Volonté de la Société Biblique de Genève de prendre parti pour le ministère pastoral féminin? Non. Souci de respecter le sens du texte biblique, puisque c’est le mot anthrôpos qui est employé ici et que l’emploi du mot «homme» en français peut induire le lecteur en erreur. Que tous ceux qui n’ont pas immédiatement pensé, en lisant la NEG, qu’il s’agissait de messieurs lèvent la main!

Dans d’autres passages, les hommes ont néanmoins conservé leur place. C’est le cas en Matthieu 4.4, par exemple, où malgré le terme anthrôpos, en grec, nous conservons la traduction homme dans la Segond 21:
L’homme ne vivra pas de pain seulement, mais de toute parole qui sort de la bouche de Dieu.

La présence de «Dieu» a semblé suffire pour induire la compréhension «être humain» qui correspond au sens du grec. Toutefois, pour qui aurait des doutes ou dans des cas où le sens est moins évident à déterminer, la Segond 21 avec notes de référence se charge d’apporter les précisions nécessaires en bas de page. Cette édition que l’on pourrait aussi qualifier d’«intégrale» de la Segond 21 permet de pallier les manques inévitables d’une traduction et facilite les vérifications quant à l’original, et nous avons estimé important, en tant qu’éditeurs, de pouvoir proposer un tel outil pour une meilleure compréhension de la Bible.

Viviane André
 

Ajouter un Commentaire

Les commentaire contenant des liens sont proscrits.


Code de sécurité
Rafraîchir