Univers de la Bible

  • Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille
Home La Segond 21 Le coin du traducteur Quand l’Antéchrist devient un Antichrist

Quand l’Antéchrist devient un Antichrist

Envoyer Imprimer
La version Segond 21, comme on le sait, vise à actualiser le langage de la Bible tout en s’inscrivant dans la lignée des traductions formelles. Une des étapes du processus a consisté à consulter les dictionnaires français pour déterminer quels étaient les mots devenus obsolètes ou dont le sens avait changé. Pourquoi donc avoir remplacé un mot bien français (Antéchrist), qui figure dans les dictionnaires de référence que sont le Petit Robert et le Larousse, par un terme anglais qui ne s’y trouve même pas (Antichrist)?

Même si l’on peut considérer que le personnage ainsi désigné est décrit dans d’autres passages, le terme grec antichristos n’apparaît que sous la plume de l’apôtre Jean dans la Bible (1Jn 2:18, 22; 4: 3; 2Jn 7). Il est déjà traduit par «Antéchrist» dans la Bible de Genève, datée de 1669. On trouve parfois, dans les commentaires, l’idée que l’Antéchrist est, littéralement, celui qui vient «avant le Christ». L’explication est certes correcte, d’un point de vue étymologique, pour le français, mais, outre le fait qu’il faut éviter de bâtir des développements théologiques sur des considérations étymologiques, elle ne correspond pas à la formulation grecque. Celle-ci porte bien antichristos, qui peut signifier «contre le Christ» ou «à la place du Christ». Le premier sens n’étonnera pas les francophones, habitués à des mots tels que anticléricalisme, anticonformisme, antidépresseur…

En fait, la préposition «ante» que rend le terme Antéchrist est latine, tandis que la préposition anti est grecque. On voit mal pourquoi Jean, rédigeant ses épîtres en grec, aurait utilisé une préposition latine et l’aurait associée à un élément typiquement grec (Christos). Du reste, les manuscrits grecs et même la Vulgate, la version latine de la Bible, portent «anti».

C’est donc par souci de respecter la formulation et la pensée bibliques que le terme d’Antichrist a été introduit dans la version Segond 21.

Viviane André
 

Commentaires  

 
0 #4 RE: Quand l’Antéchrist devient un AntichristAdrian 22-01-2016 21:11
Merci pour l'excellent article, Viviane. Je me posais la même question: pourquoi as-t'on traduit "ἀντιχρίστος" comme ante-christ dans la NEG79 (par opposition à l'anglais anti-christ).

Je me demandais s'il y avait une différence dans les propositions par rapport à l'anglais que j'avais pas saisi mais là, je comprends.

...Et j'imagine qu'on sait pas pourquoi on a fait cette erreur pour commencer? (je sais que les traducteurs de l'époque ne publiaient pas leurs notes mais, peut-être as-ton des références culturelles?)
Citer
 
 
0 #3 MrPierre Georlette 09-10-2015 19:55
Je m'étais fait une théorie et je viens de voir il y a queques semaines qu'elle est fausse mais je voudrais la partager avec vous pour me "consoler": antechrist en grec veut dire à la place du Christ ou vice-Christ et non pas avant le christ. Traduire cela en latin et cela deviient vicarius Christis.
Donc vicarius Christis et antechirst seraient des synonimes!
Mais le texte grec indique antichristos et non pas antechristos.
Citer
 
 
0 #2 RE: Quand l’Antéchrist devient un AntichristAndré Viviane 30-04-2013 13:16
"Avant" se dit "pro" en grec.

Quant à la Bible de Genève de 1669, nous ne l'avons pas. Désolée!
Citer
 
 
0 #1 QuestionsProsper 29-04-2013 03:25
Merci Viviane pour l'explication donnée. Mais pourrais-tu me donner le mot grec qui, traduit, donnerait littéralement «celui qui vient "avant le Christ"» ?
Pourrais-je avoir à mes frais la Bible de Genève, datée de 1669 ?
Citer
 

Ajouter un Commentaire

Les commentaire contenant des liens sont proscrits.


Code de sécurité
Rafraîchir