Univers de la Bible

  • Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille
Home La Bible Conseils pour lire la Bible... Lire les récits historiques

Lire les récits historiques

Envoyer Imprimer

Tout le monde aime lire des histoires. La Bible contient beaucoup de récits historiques, aussi bien dans l'Ancien que dans le Nouveau Testament. S'il est facile de lire les récits historiques de l'Ancien Testament. Ils sont en général très intéressants avec des personnages que l'on n'oublie pas comme Samson ou Abraham et Sarah. Pourtant il n'est pas toujours évident de comprendre ce que ces histoires peuvent nous apprendre.
Cet article se propose de regarder les questions suivantes: qu'est ce que sont les récits historiques de l'Ancien Testament? Comment les lire et que peuvent-ils nous apprendre?

Les livres et les récits historiques

Les livres historiques sont un groupe de livres se trouvant dans l'Ancien Testament et qui comprend Josué, Juges, 1 et 2 Samuel, 1 et 2 Rois, 1 et 2 Chroniques, Esdras, Néhémie, Esther. Ces livres racontent l'histoire du peuple d'Israël depuis l'installation dans le pays de Canaan et la monarchie jusqu'à l'exil et le retour de certains exilés (Esdras et Néhémie).

Il faut aussi noter que dans la Bible hébraïque tous ces livres ne sont pas considérés comme des livres historiques. En effet Josué, Juges, 1 et 2 Samuel et 1 et 2 Rois sont des livres prophétiques (que l'on appelle parfois 'Nevi'im Rishonim' ou 'les premiers prophètes')

Les récits historiques représentent environ 40% du contenu de l'Ancien Testament. On trouve ce type de texte dans la Genèse, l'Exode ainsi que les livres historiques. On trouve aussi ce type de récit dans d'autres livres comme Job, Jérémie, Esaïe ou Ezekiel. On retrouve aussi ce type de texte dans le Nouveau Testament dans les évangiles et les Actes.

 

La fonction des récits historiques

Les récits historiques de l'Ancien Testament racontent des évènements qui appartiennent au passé mais qui sont présentés car ils peuvent être utiles pour le présent et l'avenir. C'est ainsi qu'à la fin du livre des Juges on retrouve une phrase importante répétée plusieurs fois: "A cette époque-là, il n'y avait pas de roi en Israël" (voir Juges 17:6; 18:1; 19:1; 21:25). Cette phrase fait un lien avec les récits de 1 et 2 Samuel et tend à montrer que l'absence de roi en Israël créait un état d'anarchie malgré la présence de juges.

Malgré l'appellation de livres ou récits historiques ce ne sont pas des récits scientifiques comme on pourrait le penser. En effet, on remarque qu'ils manquent des détails. Ainsi, si on regarde l'histoire de David, on se rend compte que le récit de la vie de David pendant le règne de Saül (1 Samuel 16-31 et celui des conflits entre David et son fils Absalom (2 Samuel 13:23-19:9) occupent plusieurs chapitres. A côté de cela, des périodes entières de sa vie sont résumées très brièvement comme les débuts de son règne (2 Samuel 5:4).

Enfin dans la Bible hébraïque, une partie d'entre eux sont présents dans les livres prophétiques. Ils étaient donc considérés différemment par les Israélites. En effet, ces récits ont une portée théologique.

  • La première fonction théologique est de raconter la relation que des hommes et des femmes ont eu avec Dieu mais aussi la façon dont Dieu agit et intervient dans l'histoire des hommes. A titre d'exemple, l'histoire de Joseph nous montre comment son caractère a évolué (de fils préféré et certainement un peu arrogant, il est totalement humilié et emprisonné) mais aussi comment Dieu agit et contrôle la situation ("L'Éternel fut avec Joseph et la réussite l'accompagna. Il habitait dans la maison de son maître égyptien." Genèse 39:2 et voir aussi Genèse 39:5, 23 et 41:39).
  • Ces récits historiques nous montrent quel jugement Dieu porte sur la vie et l'histoire des hommes et des femmes. C'est notamment ce qu'on lit dans un verset qui montre le jugement de Dieu sur l'adultère de David: "Ce que David avait fait déplut à l'Éternel." (2 Samuel 11:27). En seulement une phrase, l'auteur du livre parvient à montrer que ce que David a fait sera très lourd de conséquences dans la suite du récit.
  • C'est aussi pour cela que dans les livres des Rois et des Chroniques, on a un jugement théologique sur les règnes des rois d'Israël. Cette évaluation peut être positive (comme en 1 Rois 15:11-12, "Asa fit ce qui est droit aux yeux de l'Éternel, comme son ancêtre David. Il fit disparaitre du pays les prostitués et il élimina toutes les idoles que ses ancêtres avaient fabriquées.") ou négative (comme en 1 Rois 16:30-31, "Achab, le fils d'Omri, fit ce qui est mal aux yeux de l'Éternel, plus que tous ses prédécesseurs."). Les rois d'Israël n'étaient pas évalués en fonction de leur succès politique, militaires ou économique mais en fonction de leur fidélité à Dieu.

Si certains de ces récits étaient classés dans les livres prophétiques c'est aussi qu'ils ont un lien avec le Deutéronome et la loi que Dieu avait donné au peuple. Il est intéressant de remarquer que dans le livre des Juges on trouve un cycle au cours duquel le peuple s'éloigne de Dieu. A la suite de cela Dieu les punit en provoquant l'invasion du pays conformément à ce que Dieu avait annoncé (voir Lévitique 26:14-46 et Deutéronome 28:15-68). A la suite des difficultés, le peuple se tourne vers Dieu et en réponse à leur demande, Dieu envoie un libérateur. On peut lire ceci en Juges 3:7-9; 3:12-15; 4:1-4; 6:1-6; 13:1-3.

 

L'importance des personnages

Les hommes et les femmes dont on lit l'histoire dans les récits historiques ont une importance cruciale. En effet, ces récits nous montrent comment Dieu a agit dans leur vie, comment s'est déroulée leur relation avec Dieu.

On remarque aussi facilement qu'on ne lit pas des hagiographies. Il suffit de lire le récit de la vie de Samson ou d'autres personnages importants pour s'en convaincre.

  • Le caractère impulsif de Samson et ses faiblesses dans sa relation avec les femmes ne sont pas mises de côté. Mais on peut lire aussi que Dieu agit à travers lui (voir par exemple Juges14:4; 16:28-31)
  • De même la description de la fin des règnes de David et Salomon ne passe pas sous silence les difficultés que David avait à gérer ses enfants (2 Samuel 13-19) et l'idolâtrie de Salomon (1 Rois 11).
  • Enfin, Abraham a menti pour se protéger lorsqu'il était en Égypte (Genèse 12:10-20).

 

Comment lire ces récits?

Il y a un danger avec les récits historiques car ils sont faciles à lire mais il faut respecter quelques principes si on veut en retirer un profit.

Quelques détails à relever

Il est utile de noter la présence de certains éléments:

  • Noter la présence du narrateur c'est-à-dire de la personne qui décrit les évènements. Il n'est pas important de connaitre nommément cette personne. L'essentiel est de remarquer qu'il y a chez lui (ou elle) une certaine omniscience c'est-à-dire qu'il connait l'histoire, y compris sa fin, et les personnages.
  • Il faut aussi prêter attention aux personnages, à la façon dont ils ou elles sont décrits, leur origine sociale, leur pratique religieuse. Il est aussi très important de se souvenir que l'histoire des hommes et des femmes dans la Bible ne se fait pas dans le vide mais qu'elle est influencée par le passé.
  • Il est important d'essayer de voir où Dieu est mentionné et comment il intervient. On peut aussi relever les fois où la présence et l'action de Dieu n'est pas mentionnée. Un exemple extrême est le livre d'Esther dans lequel le nom de Dieu n'est jamais mentionné mais la lecture de ce livre montre que Dieu contrôle toute la situation et change les événements. On peut aussi noter des éléments très importants et récurrents comme le fait que souvent Dieu choisisse des personnes qui selon les normes de l'époque n'aurait pas eu une grande fonction. c'est le cas de David qui était le plus jeune fils d'Isaï (1 Samuel 16:10-12). C'est aussi pour cela que certains juges dans le livre de Juges qui étaient des frères cadets ou handicapés (voir respectivement Juges 3:9 et 3:15)
  • Puisqu'on lit des récits ou des histoires, il faut aussi noter comment le récit est structuré et noter la présence éventuelle de tableaux successifs.
  • Enfin, il est important d'essayer de comprendre l'intrigue.

 

Quelques précautions

Deux précautions sont importantes:

  • Il ne faut pas rechercher de doctrine théologique dans les récits historiques. La fonction de ces récits n'est pas de démontrer une doctrine mais de raconter la façon dont Dieu agit. Certes certaines histoires peuvent illustrer des points théologiques mais ce n'est pas la fonction principale de ces récits.
  • Il n'est pas toujours possible de trouver une morale à la fin des récits historiques. Les histoires des hommes et des femmes de l'Ancien Testament ne servent pas à donner des exemples de comment vivre sa vie (et certains comme Samson ne sont pas des exemples). Par contre, elles nous montrent comment ces hommes et ces femmes étaient en relation avec Dieu et comment Dieu les a dirigé et est intervenu dans leur vie.

Enfin, il est aussi possible de trouver de l'aide. Les dictionnaires bibliques et les atlas permettent de rechercher des éléments plus précis sur un personnage ou sur un lieu important dans le récit. Une bible d'étude, c'est-à-dire une traduction de la Bible qui comprend des notes, des cartes et d'autres informations, permet aussi d'obtenir d'autres informations éclairant le récit.

Conclusion

Les récits historiques de l'Ancien Testament sont très importants car ils nous racontent l'histoire du peuple d'Israël au travers de la vie de nombreux individus (hommes et femmes).

Ils sont aussi importants car ils nous montrent comment ces hommes et ces femmes ont été en relation avec Dieu et comment Dieu a agit dans leur vie et dans les circonstances de leur vie. C'est en prêtant attention à cela qu'on peut en retirer des enseignements pour notre vie.

 

Commentaires  

 
+1 #3 Merci !christine 13-03-2016 16:04
Merci, pour votre éclaircissement !
C'est très important pou moi de savoir comment lire ma Bible merci encore pour ce site qui est très bien.

Christine
Citer
 
 
+1 #2 QuestionnementKarolyne 08-02-2016 23:43
Pourquoi le texte : Les frères de Dinah est important pour la philosophie ?
Citer
 
 
+1 #1 mon avicarlos 05-06-2015 00:09
pas top mal
Citer
 

Ajouter un Commentaire

Les commentaire contenant des liens sont proscrits.


Code de sécurité
Rafraîchir